Carole - "Danser c'est l’expression du corps dans son ensemble et de son âme"

Mis à jour : juil. 1

Découvrez aujourd'hui notre douce Carole, professeure de danse classique au sein de notre établissement. Elle se confie sur son amour de la danse, mais pas que : théâtre, musique, scène... une vraie passionnée d'art en son sens large, tout ce que nous aimons et défendons chez LeStudio.



Bonjour Carole, pour commencer peux-tu nous dire comment la danse classique est arrivée dans ta vie ?

J’ai assisté à un cours et ça m’a tout de suite plu. Je me suis fait remarquer par le professeur qui m’a dit d’aller sur Paris, l’aventure a commencé...


Pourquoi as-tu décidé de devenir professeur et de donner des cours de danse ?

Après le CNSM de Paris, j’ai dansé dans certaines chorégraphies, mais j’ai préféré être sur scène en tant que comédienne et continuer la danse pour son enseignement.


Hormis la danse classique, quelles autres danses te passionnent ?

J’ai essayé le flamenco, la danse africaine, la salsa, le contemporain mais celles que je continue : le modern jazz (que j’enseigne également) et le tango.


Dans l’imaginaire collectif, la danse classique, c’est le beau et la grâce… mais elle est aussi vue comme une discipline exigeante et militaire, parfois non sans douleurs (cf. bibliothèque cinématographique de Billy Elliot à Polina, passant par Black Swan, etc.) quelle part de vérité selon toi ?

C’est une discipline très exigeante car pour être belle, elle doit être parfaite... mais mon point de vue vient de ma formation. Pour autant, on peut se faire plaisir sans atteindre cette perfection, heureusement.



Quelle est ta compagnie de danse préférée ?

J’adorais le ballet Béjart de son vivant, aujourd’hui Maguy Marin, mélange de danse et de théâtre avec une technique parfaite !


Qu’est-ce que la pratique de la danse classique a à nous apporter ?

Le maintien, les étirements, l’assouplissement, le bien-être du corps donc de la tête, et tout simplement le plaisir de danser, de s’exprimer avec son corps ...


Tu donnes des cours de danse tous le samedis chez LeStudio, as-tu des petites habitudes que tu suis ? Comment se déroulent tes cours ? Quel est l’état d’esprit ?

Je n’ai pas toujours le temps de me chauffer avant les cours, alors je le fais en même temps que mes danseurs. Je sais ce que je vais leur faire travailler, les exercices que nous allons reprendre ou les nouvelles chorégraphies... mais je peux changer d’avis selon ce qu’ils font et décider de repousser un nouvel exercice pour la semaine d’après si je pense qu’ils peuvent améliorer l’actuel en le répétant.

J’aime corriger les élèves, leur permettre de développer tout leur potentiel. Même si c’est un cours “amateur”, le but est qu’ils puissent progresser dans leur travail, en motivant leur envie, le tout avec plaisir et dans la bonne humeur.


La musique et le théâtre ont aussi une place importante dans ta vie, tu peux nous en dire plus ?

J’ai été comédienne de théâtre pendant plus de 15 ans en parallèle de l’enseignement de la danse, j’ai chanté dans un groupe et continue. J’aime la scène, danser, jouer, chanter… L’expression du corps dans son ensemble et de son âme.


En parlant de musique, quelle est :


La musique qui te donne la pêche ?

Le bon rap.


Et celle qui te fais pleurer à tous les coups ?

Les chansons d’Elvis me remuent.


La chanson que tu n’assumes pas d’aimer (= ton “plaisir coupable”) ?

l’Été Indien de Joe Dassin mais finalement j’assume !


La meilleure musique pour danser ?

Le disco !


Est-il possible de faire de la danse classique sur du Michael Jackson ?

Bien sûr, ça peut être très intéressant, il faudrait que j’essaye...Ça sera peut-être plus du contemporain, mais le classique et le contemporain sont tellement liés. À l’exposition du Grand Palais sur lui, Raphaëlle Delaunay a mélangé ses pas iconiques et des pas de danse classique, c’était très intéressant. Notre corps est un outil incroyable d’expérimentation de la danse, ce serait dommage de ne pas l’utiliser.



Si tu devais chorégraphier une pièce de théâtre, laquelle aimerais-tu que ce soit ?

Un Marivaux je pense, le Jeu de l’amour et du hasard ou la double Inconstance et en contemporain une pièce de Strindberg.




Quels conseils donnerais-tu à ceux et celles qui veulent débuter en danse classique en étant adulte ?

Aujourd’hui la danse se commence à n’importe quel âge, finie cette image de la danse classique qu’on commence à 6 ans et tant mieux. Certaines personnes peuvent enfin réaliser leur rêve de petite fille ou petit garçon, revenir à la danse classique plus mûre ou expérimenter une nouvelle danse.



Nous avons hâte de retrouver Carole chez LeStudio les samedis matin pour apprendre la danse classique tout en douceur. Nouveau : notre chère Carole donne également des cours de soft ballet le samedi matin également, plus d'infos ici !

74 vues
  • Instagram - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Gris Cercle