• Ursule

Jouer en groupe - Oui ou non ?

Mis à jour : avr. 1


Chez LeStudio, nous mettons tout en oeuvre pour favoriser la rencontre entre les musiciens au sein de notre établissement composé de quatre studios de répétition de musique et d'un espace événementiel et scénique, à la croisée avec les arts chorégraphiques et plastiques, situé en plein de coeur de Paris.

Aujourd'hui, l'équipe LeStudio vous concocte un article pour les musiciens qui travaillent ou qui hésitent sur la création d'un nouveau groupe de musique.

LES BIENFAITS DE JOUER EN GROUPE DE MUSIQUE.

Il a été est prouvé scientifiquement que jouer de la musique est extrêmement bénéfique pour notre santé et notre qualité de vie. La musique améliore la vie des individus sur le plan de la santé, sur leur sentiment de sécurité et permet d’augmenter leurs performances cognitives et cérébrales. Elle rend les individus plus créatifs, leurs procures de très fortes sensations de bien-être et augmente leur concentration.

Jouer de la musique en solo ou en groupe ne demande pas les mêmes compétences musicales. Jouer en groupe permet de développer une autre forme d’écoute ainsi qu’une nouvelle approche concernant l’instrument que le musicien joue.

Jouer en groupe permet de développer une panoplie de nouvelles aptitudes psychosociales comme la capacité de travailler en équipe, d’apprendre à collaborer, à réaliser des projets communs, et à savoir répondre à plusieurs besoins musicaux et esthétiques. L’écoute et l’échange est la clé n°1 pour la réussite à long terme d’un groupe.

LES CONSEILS POUR JOUER EN GROUPE.

L’écoute dans un groupe est primordiale. En amont, il est important que les membres soient sur la même longueur d’onde. Les membres doivent s’accorder sur leurs cultures esthétiques d’ensemble c’est-à-dire leurs goûts musicaux communs et leurs envies musicales. Il faut qu’ils sachent s’accorder sur ce qu’ils veulent jouer et produire artistiquement. Il faut également établir les tâches et les rôles de chacun des membres. Le groupe doit avoir une bonne structure. En studio de répétition, l'écoute des autres instruments du groupe et la recherche de l'harmonie globale sont bien sûr primordiales.

Les membres doivent se mettre également d’accord sur la finalité de leur groupe. Veulent-ils jouer pour le plaisir ou y’a t-il une volonté de se produire devant un public et éventuellement vendre un produit ? Cela n’impliquera pas les mêmes exigences et attentes ainsi que la répartition des rôles devra être différente et sûrement plus exigeante. Les musiciens doivent se mettre d’accord sur le style de musique qu’ils souhaitent produire. Veulent-ils reprendre des morceaux de musiques déjà existants ou au contraire créer leurs propres œuvres ?

LES GROUPES DE REPRISES VS. LES GROUPES DE COMPOSITION.

En fonction de ce que décident les membres, le fonctionnement du groupe de musique sera une fois encore différent ainsi que son public visé et son modèle économique.

Les groupes de reprise reprennent des titres de musiques déjà connus. Ils peuvent donc se produire plus rapidement dans des lieux qui cherchent des musiques d’ambiances comme les restaurants, les bars, les hôtels, les mariages ou des fêtes d’entreprises. Ils peuvent choisir un répertoire très généralisé. Il existe aussi des groupes qui choisissent un répertoire sélectif voire se consacre seulement à un seul groupe. On parle alors de « Tribute band ».

Les groupes de composition eux créent leurs propres morceaux de musique. Ils placent la création au centre de leur démarche. Ils sont alors catégorisés généralement par un genre musical. Il existe différents niveaux de groupe : le « débutant » constitué de musiciens qui décident de se regrouper pour faire de la musique pour le plaisir mais se produisent rarement à l’extérieur. Le niveau « intermédiaire », le groupe cette fois-ci s’exporte en dehors de leurs locaux de répétition à la recherche d’un public. Le niveau « supérieur » concerne un groupe qui a enregistré un album ou deux et à développé une petite notoriété. Le « top » niveau est celui qui a signé dans un label et commence à tourner. Attention cependant car créer ses propres compositions peut s’avérer difficile surtout au départ. Et notamment pour conquérir le public et avoir des opportunités de se produire. C’est pourquoi ils existent des groupes également hybrides qui font à la fois de la composition et des reprises.

Alors, vous vous êtes plus compo ou cover ? A vous de choisir votre parcours.

Une fois la stratégie définie, l'assiduité, une bonne dose de pratique (en solo puis en groupe) et une bonne planification en studio de répétition restent les clés pour réussir à progresser en groupe.

Vous n'avez pas de groupe de musique ? Rencontrez d'autres musiciens lors de nos événements Jam Sessions au Club : events.

#studiosderepetition #Musique #Musiciens

24 vues
  • Instagram - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Gris Cercle